Votre avis  compte pour moi Prendre RDV  par téléphone 09 72 38 39 62 Prendre RDV  par internet Des Questions ? Contactez-nous 94100 SAINT-MAUR VAL-DE-MARNE  09 72 38 39 62   contact@hygieniste-naturopathe.com Du lundi au vendredi sur RDV uniquement :  de 10h00 à 12h00  et de 14h00 à 19h00 Message 94100 Saint-Maur  09 72 38 39 62
Consultations en Naturopathie en ligne et en cabinet à St-Maur Naturopathie - MicroNutrition   Rééducation Alimentaire - Phytothérapie- Réflexologies -Gestion du Stress - Bioénergie
Webdesign Mensil01-  All rights reserved 2013-2016 

COMMENT MAIGRIR : Le SURPOIDS, réalités cachées...

L’obésité  est un symptôme multifactoriel, qui résulte des interactions complexes entre un terrain plus ou moins propice et l’environnement dans lequel il évolue. Certes, le facteur génétique n’est pas à minimiser, nous adoptons non seulement des   gènes, qui se modifient tout au long de notre vie, mais nous héritons également les  habitudes alimentaires, ainsi que le mode de vie de nos parents. En effet, la surcharge pondérale, qui affecte davantage la population actuelle au niveau mondial, que la génération des parents et grands- parents, montre bien que d’autres  facteurs sont à incriminer. En fait, les transformations de l’environnement et des  comportements au cours des dernières décennies sont des déterminants majeurs de l’évolution rapide de cette maladie. Et c’est avant tout dans les habitudes alimentaires  et le mode de vie, que se trouvent les causes fondamentales de l’épidémie d’obésité. Et pourtant, d’autres facteurs jouent un rôle important.

Qu’est-ce qu’il fait grossir ?

Analysons ensemble quelques facteurs facilitant la prise de poids, afin de comprendre la meilleure façon d’y remédier.

1ère cause : Le comportement alimentaire.

 Bien évidemment, ce n’est pas l’eau fraîche, qui nous fait prendre des kilos.  On est des chasseurs-cueilleurs avec plein d’insuline, on est fait en quelque sorte pour stocker. Nos ancêtres ne mangeaient pas de gâteau, il fallait bouger beaucoup pour trouver de la nourriture. A la longue, leurs organismes se sont adaptés pour stocker la nourriture. En effet, les hommes primitifs avaient besoin de réserves, pour survivre dans des périodes plus difficiles. La nourriture n’était pas aussi abondante qu'aujourd'hui.  Pourtant, nous avons gardé cette capacité de faire des réserves même si cela ne correspond plus à notre réalité actuelle. On mange en trop grande quantité et on ne mange pas de façon adaptée. Et les conséquences se font ressentir physiquement. Pendant 200.000 ans, la nature nous a donné des molécules alimentaires de qualité. L’évolution de l’Homme a apporté la cuisson et la transformation des aliments. Certes, cela représente une amélioration du quotidien, mais les conséquences sur l’organisme sont plus négatives. De nos jours, ce n’est plus la Liberté qui guide le peuple asservi… c’est la «mal bouffe», qui dirige les consommateurs, manipulés vers l’obésité, le diabète et les rhumatismes, les arthroses, l’ostéoporose, l’arthrite et j’en passe ! Il est pour l’instant difficile de changer nos gènes… En revanche, il est de l’ordre du possible, par notre liberté humaine, de changer d’alimentation. Bien sûr, cela demande une prise de conscience. La qualité des molécules qui nous constituent (les protéines) et les molécules qui nous font fonctionner (glucides et lipides) est garante de notre santé/vitalité. Certes, une mauvaise éducation alimentaire est à la base de ces dégâts. En effet, nos mauvaises habitudes prennent vie même avant notre naissance. Les enfants mal nourris pendant leur gestation, ont plus tendance à devenir obèse que les autres. Il en est de même pour les enfants en bas-âge. Or, l’alimentation des tout-petits se dégrade d’année en année. Les aliments raffinés, l’excès de sucre, les boissons gazeuses, les glaces, les aliments frits, irritent le tube digestif et créent des perturbations. Les aliments indigestes, pain blanc, fromage, viande rouge, laissent des résidus partiellement digérés dans les intestins, tendant à fermenter et prédisposant à un état toxique.

  2e cause : Les carences en nutriments essentiels.

Pourquoi y a-t-il des carences en nutriments ? Tout simplement parce qu’aujourd’hui les gens ont envie de manger « rapide, gras et sucré ». Les déficits en nutriments, liés à une alimentation peu diversifiée et/ou à une mauvaise assimilation, ralentissent toutes les réactions de l’organisme : il fonctionne alors en dépensant un minimum d’énergie et en “stockant” les moindres excès. Le surpoids pourrait alors être lié à une alimentation, qui privilégie les calories “vides” au détriment d’aliments riches en nutriments (vitamines, oligo-éléments, acides aminés, antioxydants, etc). Quels sont les symptômes ? · Les paupières qui sautent ou des crampes · La peau sèche, les ongles cassants, les cheveux qui tombent · Vous êtes facilement fatigué(e), vous vous sentez vidé(e) “physiquement” Or pour qu’un corps reste en parfaite santé jusqu’à 80 ans et plus, il faut ingérer des aliments riches en nutriments 3 fois par jour.

3e cause : les régimes

La 3ème cause qui entraîne le surpoids, la dépression, la destruction des tissus osseux, ce sont les régimes à la mode, qui vous enlèvent des repas les farineux, les féculents et les sucres. Or, certes, ils peuvent être efficaces un temps (assez court), mais quand les protéines (viande, poisson, œuf) sont ingérés sans aliments glucidiques, pain, riz ou pomme de terre (le glucose est le seul carburant profitable à nos cellules), il se produit une chute de l’insuline et une montée du glucagon. La conséquence de cela, c’est que les acides aminés, qui proviennent de la digestion de l’aliment protéique, sont transformés au niveau du foie en glucose, ce qui épuise le foie de façon souvent irréversible. Avec le temps, les gens qui suivent des régimes hyperprotéinés font de l’ostéoporose, de l’anémie, de l’aménorrhée, et sont atteints des troubles hépatiques…. bref le vieillissement prématuré, sans parler de la chute immunitaire. Il est donc fondamental, de (ré)apprendre à se nourrir. Si vous avez une bonne hygiène alimentaire, vous éviterez les maladies. Les régimes amaigrissants et, surtout, le cercle vicieux des régimes, conduisent finalement à prendre plus de poids qu’on en avait perdu. En effet, un organisme soumis à un régime drastique maigrit assez rapidement les premiers jours, puis de moins en moins au fil du temps, car son rendement énergétique augmente. Et, en reprenant une alimentation normale, on reprend alors du poids. C’est logique.

4e cause : La sédentarité.

L’un des moyens de ne pas prendre du poids est d’exercer une activité physique. Il y a ce qu’on mange mais aussi ce qu’on dépense, c’est-à-dire que pour retrouver la santé et la forme, il va falloir manger autant que vous dépensez. En gros, les apportes doivent être égaux aux dépenses. Cette règle d’or est très simple. Si vous voulez maigrir, il faut que les dépenses soient supérieures aux apports. Et si vous voulez grossir, il faut que les apports soient supérieurs aux dépenses. La sédentarité abaisse nos dépenses énergétiques à commencer par notre métabolisme de base. En d’autres termes, nous ne mangeons pas toujours en grosse quantité, mais souvent trop sucré et trop gras, et nous ne nous bougeons pas assez. N’oubliez pas, que pour retrouver la forme et la santé, il faut instaurer des habitudes de vie saines. Savez-vous qu’avec 2 heures d’exercice par semaine, assez intense, un homme ou une femme atteint d’ostéoporose, qui ne fait aucun régime, aucun réglage alimentaire et aucun traitement, augmente sa masse osseuse de 2 % par an.

5e cause : Le facteur psychologique.

Évidemment, le facteur psychologique joue un rôle important avec un phénomène de compensation, il s’agit de stress, de sensation de vide et de surmenage, qui vont amener vers le grignotage. Certains individus en état de stress ne peuvent pas manger, mais d’autres, plus ils sont stressés et plus ils ont envie de grignoter. Un état de stress altère alors les rythmes de vie, ainsi que les rythmes des repas. En effet, c'est le système nerveux règle la circulation vers l’appareil digestif. La tension et l’anxiété peuvent réduire la sécrétion des enzymes digestifs et inhiber la digestion.

6e cause : Le sommeil perturbé.

Il est important de savoir, qu’un manque de sommeil provoque des changements hormonaux, qui favorisent la prise de poids. Ne raccourcissez pas le temps de votre sommeil au profit d’activités passées devant les écrans d’ordinateur ou de télévision.

7e cause : Les perturbations hormonales

Et puis, il y a aussi les perturbations hormonales. Il existe l’obésité endogène endocrinienne, liée par exemple à une hypothyroïdie. Quand la thyroïde ne marche pas bien, ça peut amener à prendre du poids rapidement. Néanmoins, il n’y a pas que la thyroïde qui peut être le «maillon faible». Il peut y avoir aussi un problème hypophysaire, un problème au niveau des surrénales, un problème au pancréas et même une insuffisance ovarienne. Une prise de corticoïdes à long terme peut vous faire retenir de l’eau et vous faire gonfler. Dans tous les cas, des troubles hormonaux peuvent engendrer une prise de poids anormale. Le médecin vous conseillera et le naturopathe trouvera avec vous l’origine de ces troubles, pour qu’ils ne se reproduisent plus.

En attendant, vous pouvez vérifier quelques pistes

ci-dessous.

Nota : La stratégie minceur la plus adaptée à votre situation sera déterminée à partir de vos réponses… Le test, ainsi que les stratégies naturelles les plus adaptées sont décrites et analysées ici : «Comment maigrir facilement et durablement. Méthode 100% Plaisir. Sans frustration. Sans régime» S Martinez  

Que peut-on faire pour maigrir durablement et

sans régime ?

Certes, il n’existe pas de remède magique contre le surpoids. Pour perdre des kilos superflus, il faut faire des efforts ! mais pour vous aider et accélérer le mouvement il existe quelques thérapies naturelles, qui peuvent vous accompagner sur votre chemin vers le retour à la santé/vitalité. La naturopathie, une véritable forme de médecine naturelle, en accord parfait avec la Nature, traite  l’origine des troubles, en stimulant les défenses de  l’organisme et en laissant les symptômes s’estomper par eux-mêmes. Voici quelques conseils : 1. Faire de l’exercice physique : nager, marcher dans la nature ou pratiquer des exercices adaptés. Donc l’activité physique tous les jours, sinon on vieillit vitesse grand V. 2. Matin, midi et soir : aliments nourrissants riches en vitamines, oligo-éléments et sels minéraux. Eviter les aliments à calorie vide ! 3. Ne pas faire de régimes absurdes. 4. Boire de l’eau. 5. Faire 2 ou 3 fois par semaine des bains aux Huiles essentielles. 6. Complémenter votre alimentation avec des Oligo-éléments  adaptés. Plusieurs oligo-éléments peuvent être utilisés pour calmer les pulsions alimentaires, notamment le Chrome. 7. Les Remèdes homéopathiques selon vos symptômes pour bien vivre la réforme du mode de vie. 8. L’approche positive:  changer ses pensées pour changer de poids. Nota : toutes ces stratégies naturelles (et bien plus encore !) sont détaillées dans ce nouveau guide, dédié à  la santé & la forme «Comment maigrir facilement et durablement. Méthode 100% Plaisir. Sans frustration. Sans régime» S Martinez. Bonus : Exemple de plan alimentaire  +  10 Recettes gourmandes & nourrissantes 100% végétales. Pour conclure, il faut relativiser, le surpoids est un phénomène bien de notre époque. Il vaut mieux réfléchir plutôt aux étiologies (mode de vie, facteur émotionnel, perturbations hormonales…) et de les traiter avec des thérapies naturelles, que d’utiliser des traitements ou des régimes drastiques,  dont les effets indésirables sont assez effrayants. Pour aller plus loin :   Le livre : Comment maigrir facilement et durablement. Méthode 100% Plaisir. Sans frustration. Sans régime .
déontologie Mentions Légales Conditions Contact

19th April 2016 by Admin

Découvrir le Livre Offre de la Semaine Nouveau Conseil  du Jour Médecine Naturelle : Comprendre pour guérir t2

> Cabinet de Médecine Naturelle

09 72 38 39 62
Qui sommes-nous? Conseil + Suivi Notre Librairie Blog & Recettes & Faq Spécial Cadeau !
Message 94100 Saint- Maur 09 72 38 39 62
Consultations en Naturopathie en ligne et en cabinet à St-Maur Naturopathie - MicroNutrition -Rééducation Alimentaire Phytothérapie - Gestion du Stress - Bioénergie  

Des Questions ? Contactez-nous

09 72 38 39 62 contact@hygieniste-naturopathe.com Du lundi au vendredi : de 10h00 à 12h00  et de 14h00 à 19h00 Webdesign Mensil01-  All rights reserved 2013-2016
Mentions Légales Conditions Contact

Votre avis

compte pour moi

Prendre RDV  par téléphone 09 72 38 39 62

Prendre RDV

par internet

COMMENT MAIGRIR : Le

SURPOIDS, réalités cachées...

L’obésité  est un symptôme multifactoriel, qui résulte des interactions complexes entre un terrain plus ou moins propice et l’environnement dans lequel il évolue. Certes, le facteur génétique n’est pas à minimiser, nous adoptons non seulement des   gènes, qui se modifient tout au long de notre vie, mais nous héritons également les  habitudes alimentaires, ainsi que le mode de vie de nos parents. En effet, la surcharge pondérale, qui affecte davantage la population actuelle au niveau mondial, que la génération des parents et grands-parents, montre bien que d’autres  facteurs sont à incriminer. En fait, les transformations de l’environnement et des  comportements au cours des dernières décennies sont des déterminants majeurs de l’évolution rapide de cette maladie. Et c’est avant tout dans les habitudes alimentaires  et le mode de vie, que se trouvent les causes fondamentales de l’épidémie d’obésité. Et pourtant, d’autres facteurs jouent un rôle important.

Qu’est-ce qu’il fait grossir ?

Analysons ensemble quelques facteurs facilitant la prise de poids, afin de comprendre la meilleure façon d’y remédier.

1ère cause : Le comportement

alimentaire.

 Bien évidemment, ce n’est pas l’eau fraîche, qui nous fait prendre des kilos.  On est des chasseurs-cueilleurs avec plein d’insuline, on est fait en quelque sorte pour stocker. Nos ancêtres ne mangeaient pas de gâteau, il fallait bouger beaucoup pour trouver de la nourriture. A la longue, leurs organismes se sont adaptés pour stocker la nourriture. En effet, les hommes primitifs avaient besoin de réserves, pour survivre dans des périodes plus difficiles. La nourriture n’était pas aussi abondante qu'aujourd'hui.  Pourtant, nous avons gardé cette capacité de faire des réserves même si cela ne correspond plus à notre réalité actuelle. On mange en trop grande quantité et on ne mange pas de façon adaptée. Et les conséquences se font ressentir physiquement. Pendant 200.000 ans, la nature nous a donné des molécules alimentaires de qualité. L’évolution de l’Homme a apporté la cuisson et la transformation des aliments. Certes, cela représente une amélioration du quotidien, mais les conséquences sur l’organisme sont plus négatives. De nos jours, ce n’est plus la Liberté qui guide le peuple asservi… c’est la «mal bouffe», qui dirige les consommateurs, manipulés vers l’obésité, le diabète et les rhumatismes, les arthroses, l’ostéoporose, l’arthrite et j’en passe ! Il est pour l’instant difficile de changer nos gènes… En revanche, il est de l’ordre du possible, par notre liberté humaine, de changer d’alimentation. Bien sûr, cela demande une prise de conscience. La qualité des molécules qui nous constituent (les protéines) et les molécules qui nous font fonctionner (glucides et lipides) est garante de notre santé/vitalité. Certes, une mauvaise éducation alimentaire est à la base de ces dégâts. En effet, nos mauvaises habitudes prennent vie même avant notre naissance. Les enfants mal nourris pendant leur gestation, ont plus tendance à devenir obèse que les autres. Il en est de même pour les enfants en bas-âge. Or, l’alimentation des tout-petits se dégrade d’année en année. Les aliments raffinés, l’excès de sucre, les boissons gazeuses, les glaces, les aliments frits, irritent le tube digestif et créent des perturbations. Les aliments indigestes, pain blanc, fromage, viande rouge, laissent des résidus partiellement digérés dans les intestins, tendant à fermenter et prédisposant à un état toxique.

  2e cause : Les carences en nutriments

essentiels.

Pourquoi y a-t-il des carences en nutriments ? Tout simplement parce qu’aujourd’hui les gens ont envie de manger « rapide, gras et sucré ». Les déficits en nutriments, liés à une alimentation peu diversifiée et/ou à une mauvaise assimilation, ralentissent toutes les réactions de l’organisme : il fonctionne alors en dépensant un minimum d’énergie et en “stockant” les moindres excès. Le surpoids pourrait alors être lié à une alimentation, qui privilégie les calories “vides” au détriment d’aliments riches en nutriments (vitamines, oligo-éléments, acides aminés, antioxydants, etc). Quels sont les symptômes ? · Les paupières qui sautent ou des crampes · La peau sèche, les ongles cassants, les cheveux qui tombent · Vous êtes facilement fatigué(e), vous vous sentez vidé(e) “physiquement” Or pour qu’un corps reste en parfaite santé jusqu’à 80 ans et plus, il faut ingérer des aliments riches en nutriments 3 fois par jour.

3e cause : les régimes

La 3ème cause qui entraîne le surpoids, la dépression, la destruction des tissus osseux, ce sont les régimes à la mode, qui vous enlèvent des repas les farineux, les féculents et les sucres. Or, certes, ils peuvent être efficaces un temps (assez court), mais quand les protéines (viande, poisson, œuf) sont ingérés sans aliments glucidiques, pain, riz ou pomme de terre (le glucose est le seul carburant profitable à nos cellules), il se produit une chute de l’insuline et une montée du glucagon. La conséquence de cela, c’est que les acides aminés, qui proviennent de la digestion de l’aliment protéique, sont transformés au niveau du foie en glucose, ce qui épuise le foie de façon souvent irréversible. Avec le temps, les gens qui suivent des régimes hyperprotéinés font de l’ostéoporose, de l’anémie,  de l’aménorrhée, et sont atteints des troubles hépatiques…. bref le vieillissement prématuré,  sans parler de la chute immunitaire. Il est donc fondamental, de (ré)apprendre à se nourrir. Si vous avez une bonne hygiène alimentaire, vous éviterez les maladies. Les régimes amaigrissants et, surtout, le cercle vicieux des régimes, conduisent finalement à prendre plus de poids qu’on en avait perdu. En effet, un organisme soumis à un régime drastique maigrit assez rapidement les premiers jours, puis de moins en moins au fil du temps, car son rendement énergétique augmente. Et, en reprenant une alimentation normale, on reprend alors du poids. C’est logique.

4e cause : La sédentarité.

L’un des moyens de ne pas prendre du poids est d’exercer une activité physique. Il y a ce qu’on mange mais aussi ce qu’on dépense, c’est-à-dire que pour retrouver la santé et la forme, il va falloir manger autant que vous dépensez. En gros, les apportes doivent être égaux aux dépenses. Cette règle d’or est très simple. Si vous voulez maigrir, il faut que les dépenses soient supérieures aux apports. Et si vous voulez grossir, il faut que les apports soient supérieurs aux dépenses. La sédentarité abaisse nos dépenses énergétiques à commencer par notre métabolisme de base. En d’autres termes, nous ne mangeons pas toujours en grosse quantité, mais souvent trop sucré et trop gras, et nous ne nous bougeons pas assez. N’oubliez pas, que pour retrouver la forme et la santé, il faut instaurer des habitudes de vie saines. Savez-vous qu’avec 2 heures d’exercice par semaine, assez intense, un homme ou une femme atteint d’ostéoporose, qui ne fait aucun régime, aucun réglage alimentaire et aucun traitement, augmente sa masse osseuse de 2 % par an.

5e cause : Le facteur psychologique.

Évidemment, le facteur psychologique joue un rôle important avec un phénomène de compensation, il s’agit de stress, de sensation de vide et de surmenage, qui vont amener vers le grignotage. Certains individus en état de stress ne peuvent pas manger, mais d’autres, plus ils sont stressés et plus ils ont envie de grignoter. Un état de stress altère alors les rythmes de vie, ainsi que les rythmes des repas. En effet, c'est le système nerveux règle la circulation vers l’appareil digestif. La tension et l’anxiété peuvent réduire la sécrétion des enzymes digestifs et inhiber la digestion.

6e cause : Le sommeil perturbé.

Il est important de savoir, qu’un manque de sommeil provoque des changements hormonaux, qui favorisent la prise de poids. Ne raccourcissez pas le temps de votre sommeil au profit d’activités passées devant les écrans d’ordinateur ou de télévision.

7e cause : Les perturbations

hormonales

Et puis, il y a aussi les perturbations hormonales. Il existe l’obésité endogène endocrinienne, liée par exemple à une hypothyroïdie. Quand la thyroïde ne marche pas bien, ça peut amener à prendre du poids rapidement. Néanmoins, il n’y a pas que la thyroïde qui peut être le «maillon faible». Il peut y avoir aussi un problème hypophysaire, un problème au niveau des surrénales, un problème au pancréas et même une insuffisance ovarienne. Une prise de corticoïdes à long terme peut vous faire retenir de l’eau et vous faire gonfler. Dans tous les cas, des troubles hormonaux peuvent engendrer une prise de poids anormale. Le médecin vous conseillera et le naturopathe trouvera avec vous l’origine de ces troubles, pour qu’ils ne se reproduisent plus.

En attendant, vous pouvez vérifier

quelques pistes ci-dessous.

Nota : La stratégie minceur la plus adaptée à votre situation sera déterminée à partir de vos réponses… Le test, ainsi que les stratégies naturelles les plus adaptées sont décrites et analysées ici : «Comment maigrir facilement et durablement. Méthode 100% Plaisir. Sans frustration. Sans régime» S Martinez  

Que peut-on faire pour maigrir

durablement et sans régime ?

Certes, il n’existe pas de remède magique contre le surpoids. Pour perdre des kilos superflus, il faut faire des efforts ! mais pour vous aider et accélérer le mouvement il existe quelques thérapies naturelles, qui peuvent vous accompagner sur votre chemin vers le retour à la santé/vitalité. La naturopathie, une véritable forme de médecine naturelle, en accord parfait avec la Nature, traite  l’origine des troubles, en stimulant les défenses de  l’organisme et en laissant les symptômes s’estomper par eux-mêmes. Voici quelques conseils : 1. Faire de l’exercice physique : nager, marcher dans la nature ou pratiquer des exercices adaptés. Donc l’activité physique tous les jours, sinon on vieillit vitesse grand V. 2. Matin, midi et soir : aliments nourrissants  riches en vitamines, oligo-éléments et sels minéraux. Eviter les aliments à calorie vide ! 3. Ne pas faire de régimes absurdes. 4. Boire de l’eau. 5. Faire 2 ou 3 fois par semaine des bains aux Huiles essentielles. 6. Complémenter votre alimentation avec des Oligo-éléments adaptés. Plusieurs oligo-éléments peuvent être utilisés pour calmer les pulsions alimentaires, notamment le Chrome. 7. Les Remèdes homéopathiques selon vos symptômes pour bien vivre la réforme du mode de vie. 8. L’approche positive:  changer ses pensées pour changer de poids. Nota : toutes ces stratégies naturelles (et bien plus encore !) sont détaillées dans ce nouveau guide, dédié à  la santé & la forme «Comment maigrir facilement et durablement. Méthode 100% Plaisir. Sans frustration. Sans régime» S Martinez. Bonus : Exemple de plan alimentaire  +  10 Recettes gourmandes & nourrissantes 100% végétales. Pour conclure, il faut relativiser, le surpoids est un phénomène bien de notre époque. Il vaut mieux réfléchir plutôt aux étiologies (mode de vie, facteur émotionnel, perturbations hormonales…) et de les traiter avec des thérapies naturelles, que d’utiliser des traitements ou des régimes drastiques,  dont les effets indésirables sont assez effrayants. Pour aller plus loin :   Le livre  : Comment maigrir facilement et durablement. Méthode 100% Plaisir. Sans frustration. Sans régime .
Découvrir le Livre

> Cabinet de Médecine Naturelle

09 72 38 39 62
Médecine Naturelle : Comprendre pour guérir t2 Menu